Choisir c’est faire le deuil de ce que je ne choisis pas

choisir deuil

Coucou, alors aujourd’hui j’ai envie de parler de choix et de décisions. C’est proche, et distinct, et j’avais des tas de trucs à dire, j’ai fait deux articles du coup (l’autre est ici, il s’intitule : Je n’arrive pas à prendre cette décision).

Je pars ici du postulat que si je fais un choix (a priori pas facile hein, sinon c’est facile…) alors j’ai dû renoncer aux autres possibilités. Autrement dit, je suis en position de faire un choix et les différentes options sont incompatibles, je ne peux pas tout avoir en même temps.

Continuer la lecture de « Choisir c’est faire le deuil de ce que je ne choisis pas »

Je n’arrive pas à prendre cette décision. Ou comment utiliser la CNV pour me clarifier.

décision CNV

Coucou, alors aujourd’hui j’ai envie de parler de choix et de décisions. C’est proche, et distinct, et j’avais des tas de trucs à dire, j’ai fait deux articles du coup (l’autre est ici, il s’intitule : Choisir c’est faire le deuil de ce que je ne choisis pas).

Bon, j’avais envie de parler de tout ça parce que, quand je suis connectée à l’espace calme qui est au fond de moi, c’est nickel, y a pas grand chose à faire qu’avoir confiance que tout est juste, à se laisser porter par la vie, et n’utiliser que les deux gouvernails “qu’est-ce que je veux vivre ici et maintenant ?” et “mon chemin va-t-il vers ma destination ?”. Les actions justes, les choix et les décisions émergent tout seuls, et tout baigne. Voilà, ça s’est dit, trop facile la vie, la grande classe, détente absolue.

Continuer la lecture de « Je n’arrive pas à prendre cette décision. Ou comment utiliser la CNV pour me clarifier. »

Connect before correct : mais pourquoi ça ne marche pas pour moi ?

écouter avant éduquer

« Connect before correct » : si vous avez déjà fait de la Communication Nonviolente (CNV) vous connaissez probablement cette expression de Marshall Rosenberg. Si non, voici une tentative de traduction : « cherche d’abord à être en lien, et ensuite à éduquer ». Si ceci ne fait aucun sens, voici une autre tentative de reformulation : « avant d’expliquer à autrui comment elle.il devrait faire / se comporter dans une situation donnée, cherchons d’abord à voir son point de vue et ses ressentis dans la situation ». C’est plus clair ?

Continuer la lecture de « Connect before correct : mais pourquoi ça ne marche pas pour moi ? »