La présomption d’innocence, ou comment soigner ses interprétations

interpretation bienveillance

J’ai hésité à titrer cet article « j’interprète tu interprètes nous interprétons », car c’est vraiment d’interprétation qu’il va s’agir ici. Le point de départ, c’est cette prise de conscience que mon monde est essentiellement basé sur mon interprétation des paroles ou des actes d’autrui.

Continuer la lecture de « La présomption d’innocence, ou comment soigner ses interprétations »

Quand me taire est préférable…

se taire préserver relation

Quand il y a un petit caillou dans la chaussure du lien entre moi et quelqu’un d’autre, j’ai parfois tendance à hésiter entre deux approches, qui ont chacune des conséquences plus ou moins agréables :

  • soit me taire, pour préserver le lien en évitant de dire des trucs blessants, au risque d’accumuler des petits cailloux (assortis de leurs interprétations non vérifiées évidemment), de laisser des non-dits encombrer la relation et l’alourdir au fil du temps ;
  • soit parler, pour éviter les problèmes liés au silence, au risque de blesser l’autre et là aussi d’endommager le lien.
Continuer la lecture de « Quand me taire est préférable… »

Intention, projet, attitude, état d’esprit : pourquoi ça compte ?

intention

Dans la série « j’ai compris un truc aujourd’hui » je voudrais vous raconter comment j’ai fait l’expérience suivante : le simple fait de me poser la question « quelle est mon intention pour cette rencontre / ce rendez-vous / cette réunion ? qu’est-ce que j’ai envie de vivre, qui soit doux pour moi ? » a radicalement changé mon expérience du moment qui a suivi.

Continuer la lecture de « Intention, projet, attitude, état d’esprit : pourquoi ça compte ? »

Connect before correct : mais pourquoi ça ne marche pas pour moi ?

écouter avant éduquer

« Connect before correct » : si vous avez déjà fait de la Communication Nonviolente (CNV) vous connaissez probablement cette expression de Marshall Rosenberg. Si non, voici une tentative de traduction : « cherche d’abord à être en lien, et ensuite à éduquer ». Si ceci ne fait aucun sens, voici une autre tentative de reformulation : « avant d’expliquer à autrui comment elle.il devrait faire / se comporter dans une situation donnée, cherchons d’abord à voir son point de vue et ses ressentis dans la situation ». C’est plus clair ?

Continuer la lecture de « Connect before correct : mais pourquoi ça ne marche pas pour moi ? »

L’invitation

rouvrir coeur

Une invitation pour aujourd’hui, celle d’aller lire un texte qui s’appelle l’invitation justement :

  • Le poème original d’Oriah, issu de son livre éponyme, lisible dans la colonne de gauche sur sa page web : The invitation – Oriah Mountain Dreamer.
  • L’invitation en français : on trouve de nombreuses traductions sur internet, par exemple ici, je vous laisse en goûter plusieurs pour trouver celle qui vous parle le mieux.
Continuer la lecture de « L’invitation »